Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les dépenses militaires mondiales en question

Publié le par Fanny Lutz

Si la fin de la Guerre froide s’est accompagnée d’un recul rapide des dépenses militaires mondiales, cette tendance a amorcé un important ralentissement dès le milieu des années 1990 avant de s’inverser à la fin du vingtième siècle. Une augmentation des dépenses militaires mondiales peut en effet être constatée dès 1999 et celle-ci s’est accélérée constamment depuis 2002. Au cours de la décennie passée, les dépenses militaires mondiales n’ont cessé de croître pour atteindre le montant de 1.634 milliards de dollars en 2011, soit une progression de 43% depuis 2002.

Toutefois, il convient de nuancer le caractère mondial de cette tendance. En effet, tandis que certaines régions n’ont jamais diminué leurs dépenses militaires après la Guerre froide, les dépenses engagées par l’Europe et l’Amérique du Nord ont reculé de manière conséquente. De même, l’évolution mondiale constatée dès 1999 ne traduit pas des réalités communes aux différentes parties du monde. Ce sont particulièrement l’Afrique du Nord, l’Asie du Sud et le Moyen-Orient qui ont accru leurs dépenses après la Guerre froide enregistrant des hausses respectivement de 65%, 50% et 40% entre 1995 et 2004, tandis que pour la même période, en Europe et en Amérique centrale, les dépenses n’ont été que de 7% supérieures à celles de 1995.

En outre, cette hausse continue semble avoir atteint un plafond en 2011 puisque les dépenses militaires mondiales en termes réels étaient presque égales à celles de 2010. Cette stagnation est largement attribuable à la baisse des dépenses militaires engagées par six des plus importants budgets militaires mondiaux à savoir l’Allemagne, le Brésil, les États-Unis, la France, l’Inde et le Royaume-Uni. Ces derniers ont en effet réduit leurs dépenses militaires, le plus souvent pour combler leur déficit budgétaire tandis que d’autres grands dépensiers, tels que la Chine, la Russie et l’Arabie saoudite, les ont augmentés. La crise financière qui a frappé l’économie mondiale en automne 2008 n’a donc pas eu le même impact sur les dépenses militaires effectuées à travers le monde.

Une véritable militarisation du monde semble en cours bien qu’elle puisse paraître paradoxale à l’heure où de plus en plus de conflits ont une nature intra-étatique et les menaces sont régionales voire mondiales. Il devient très rare que la seule sécurité d’une entité étatique soit en jeu si bien que les dépenses militaires ne sauraient refléter fidèlement les objectifs sécuritaires des gouvernements. Néanmoins, l’analyse des ressources économiques dédiées au militaire apporte un éclairage sur les priorités gouvernementales ainsi que sur l’orientation adoptée par le pays en la matière.

Mise à jour : En 2012, les dépenses militaires mondiales ont même baissé !

http://www.lemonde.fr/international/article/2013/04/15/baisse-des-depenses-militaires-mondiales-en-2012-une-premiere-depuis-1998_3159713_3210.html

Commenter cet article